Nissan Kicks 2021 – On l’a mis à l’essai

Nissan Kicks 2021 – On l’a mis à l’essai

Essais routiers

Publié par Nissan de Granby le 20 avril 2021

Le tout nouveau Nissan Kicks 2021 a fait son arrivée au Groupe Beaucage Nissan il y a quelques semaines à peine et aussitôt, nous l’avons mis à l’essai! Que propose-t-il de nouveau cette année? Et bien c’est ce que vous allez découvrir dans cet article! 

Des origines latines

Le Nissan Kicks nous a été présenté en 2016 dans le cadre des Jeux olympiques de Rio et est rapidement devenu très populaire, particulièrement en Amérique du Sud et en Asie. Tellement qu’en 2018, Nissan a décidé de le commercialiser en Amérique du Nord et aujourd’hui, c’est un véhicule vendu dans plus de 80 pays!

Le Kicks, se veut en quelque sorte le pain et le beurre de Nissan avec le Rogue aussi, bien entendu. Partout dans le monde, son format de multisegment urbain répond exactement à ce que les gens recherchent et son plus grand avantage est évidemment qu’il s’agit de l’un des véhicules les plus abordables sur la planète présentement. Pourquoi? Simplement car Nissan arrive à bien maîtriser ses coûts de production en l’assemblant dans des pays émergents tels que le Brésil, la Chine, la Malaisie et le Mexique pour le modèle nord-américain. 

Alors, est-ce que ça veut dire que Nissan a coupé les coins ronds à certains endroits peut-être moins cruciaux dans les marchés chauds et émergents, mais pour qui les Canadiens pourraient accorder plus d’importance? La réponse est non, car même si son look et ses technologies étaient légèrement en retard par rapport aux autres modèles de la marque, le Nissan Kicks a tout de même réussi à séduire environ 15 000 Canadiens en moyenne par année. Si les gens craquent pour cette auto-là, c’est principalement pour deux raisons: soit évidemment prix, mais aussi son côté pratique. Par ailleurs, la refonte de milieu de cycle de cette année vient ajouter beaucoup d’éléments intéressants, qui devrait permettre au Kicks 2021 de séduire encore plus de clients du Groupe Beaucage Nissan de Sherbrooke, Granby, St-Hyacinthe, Drummondville et Victoriaville. 

Un lifting réussi

Si on débute par son look, on note immédiatement qu’il a subi de nombreux changements suite à son lifting de milieu de cycle. Les plus évidents se trouvent à l’avant, où la calandre est beaucoup plus massive et adopte la grille V-motion double, alors que les phares à DEL sont plus minces et mieux intégrés aux ailes. Mais la plus belle amélioration à l’avant à nos yeux est vraiment au niveau du pare-chocs qui se veut plus élégant avec ses similis prises d’air et sa partie inférieure beaucoup mieux finie par rapport à l’ancien modèle qui proposait une grosse section en plastique noire qui faisait un peu bon marché.

Sur les côtés, le modèle 2021 se démarque par l’ajout de nouvelles jantes de 17 pouces livrables, mais sinon, on peut dire que cet angle-là reste pratiquement identique. Finalement à l’arrière, on retrouve des feux qui ont été remodelés et maintenant unis par une ligne au centre qui malheureusement n’allume pas, mais qui suit quand même cette tendance très à la mode ces temps-ci.

Et l’autre chose à la mode, c’est évidemment la livrée bicolore, qui ajoute par ailleurs trois couleurs supplémentaires cette année, et qui est vraiment l’élément principal qui fait du Kicks un Kicks, avec aussi, il ne faut pas oublier, son aspect pratico-pratique puisqu’on parle d’un volume de coffre de 915L avec les sièges rabattus, ce qui le place au sommet de sa catégorie à ce niveau! 

Un habitacle plus connecté

À l’intérieur du Kicks, les plus grands changements se trouvent premièrement au chapitre de l’écran multimédia de 8po livrable dès la version SV, mais notez qu’Apple CarPlay et Android Auto sont offerts de série sur toutes les versions. Sinon, évidemment la chose la plus cool de l’habitacle du Kicks est toujours disponible, soit le fameux système audio Bose installé directement dans les appuis-tête, dont la portée du son s’ajuste directement dans le système multimédia un élément qui démarque le Kicks de ses concurrents. Une autre chose que nous aimons à bord est la caméra de recul 360 degrés, l’un des nombreux éléments du système Nissan Safety Shield qui offre tous les instruments de sécurité maintenant rendus indispensables dans les voitures modernes en Amérique du Nord. 

Pour le reste de l’habitacle, le Nissan Kicks 2021 propose de nouveaux matériaux qui lui offrent une finition intérieure plus agréable à l’œil. C’est le cas du plastique piano noir qui ceinture l’écran multimédia, du nouvel appuie-bras dans la console centrale, des sièges en cuir synthétique de meilleure qualité, ainsi que de nouvelles prises USB pour brancher vos appareils.

Donc comme nous faisions mention ci-haut, à l’origine le Kicks était destiné aux marchés émergents comme le Brésil et en l’important rapidement en Amérique du Nord pour répondre à la demande de multisegments urbains, c’est certain que niveau techno, il tirait un peu de l’arrière par rapport au Kia Soul ou au Mazda CX-3 par exemple. Disons toutefois qu’il s’est rattrapé de belle façon cette année! 

Sur la route, le Nissan Kicks fait bien le travail

Ici, on ne se fera pas de cachettes, le Kicks est une voiture que nous appelons dupoint A au point B. La position de conduite est bonne, la visibilité aussi puisqu’on est assis relativement haut, et l’ergonomie des boutons est excellente si on veut parcourir les différents menus en conduisant. Mais évidemment, ce n’est pas une auto puissante! Sous le capot, on retrouve un 4 cylindres de 1,6 litre développant 125 chevaux transmis aux roues avant via une boîte CVT, ce qui se veut en fait la même mécanique que l’on retrouvait dans l’ancien modèle. 

Encore une fois, la traction intégrale n’est pas offerte et honnêtement, en bas de 150-160 chevaux, ça ne vaut pas vraiment la peine. Lorsqu’on appuie sur l’accélérateur, les roues ne survirent pas à moins de vraiment conduire en cowboy et immédiatement, on sent que l’auto n’est pas conçue pour ça. Lorsque l’antipatinage s’active, la CVT réduit la puissance envoyée aux roues avant et il y’a un petit délai avant qu’elle se réajuste. Définitivement, ce n’est pas une auto qui battra des records de vitesse, mais évidemment, ce n’est pas l’objectif de monsieur et madame Tout-le-monde désirant faire l’achat d’un Nissan Kicks 2021!

Par contre, niveau freinage c’est nettement mieux. On a droit cette année à des freins à disque aux 4 roues et la boîte CVT offre maintenant un effet de compression, semblable à celui d’une boîte manuelle qui rétrograde. Ainsi, lorsqu’on jette l’ancre en situation d’urgence, ça freine! D’autant plus qu’on parle ici d’une auto qui pèse seulement 1200 kilos, ce qui est très peu. D’ailleurs, l’autre avantage d’être au volant d’une auto aussi légère est que dans les courbes, le Kicks se débrouille très bien. Certes, la suspension arrière n’est toujours pas indépendante, il s’agit plutôt d’une poutre de torsion, mais néanmoins, le Kicks 2021 est maniable et honnêtement, plus amusant à conduire que ce à quoi nous nous attendions. 

Donc si nous avions à résumer le comportement du Nissan Kicks sur la route, nous dirions tout simplement qu’il s’agit d’une auto qui ne se prend pour une autre. Oui, vous pouvez avoir du plaisir sur les petites routes secondaires, mais sa mission principale est vraiment de vous transporter du point A au point B en tout confort, en sécurité et de façon économique aussi, car on parle d’une cote de consommation combinée de seulement 7,2L/100km, ce qui le positionne parmi les meilleurs de sa catégorie! 

L’un des meilleurs rapports qualité/prix du segment

Malgré les nombreuses améliorations esthétiques, technologiques et mécaniques que le Nissan Kicks 2021 a subi, il se veut toujours l’un des véhicules offrant le meilleur rapport qualité/prix du segment. Son prix débute sous la barre des 22 000$ pour la version S, la version SV vous coûtera 24 800$, la version SR débute à 26 000$ et ajoutez environ 900$ si vous optez pour la version SR Privilège, la plus cossue de l’alignement. Pour ce qui est de la location, attendez-vous à payer entre 62$ par semaine pour la version S de base sur un terme de 60 mois, et jusqu’à 76$ par semaine pour la version SR privilège au moment d’écrire ce texte. On peut ainsi dire qu’à ce prix-là, le Nissan Kicks 2021 se positionne comme une alternative très intéressante aux Kia Soul, Mazda CX-3, Chevrolet Trax, Buick Encore et Hyundai Venue. 

Alors, si vous magasinez pour l’une de ces autos-là, nous vous suggérons de venir faire l’essai du nouveau Kicks 2021 dans l’une des 5 concessions du Groupe Beaucage Nissan de Sherbrooke, Granby, St-Hyacinthe, Drummondville et Victoriaville afin bien le comparer à ses concurrents. D’ici là, si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser en commentaire de la vidéo ou à contacter directement votre concessionnaire local du Groupe Beaucage Nissan. Il nous fera plaisir de vous répondre et vous en apprendre davantage sur ce nouveau Nissan Kicks 2021!

Pour ne rien manquer de l’actualité automobile et pour découvrir nos essais routiers, suivez AutoPassion sur Youtube!

Davantage de essais routiers

Essais routiers

Nissan Sentra 2020-2021 – Essai routier

18 février 2021
Essais routiers

Nissan Qashqai 2020-21 - Essai routier

18 février 2021
Essais routiers

Nissan Versa 2021 - La Gauloise des sous-compactes

15 février 2021